L’expérience collaborateur, défi RH n°1

Introduction

L’expérience collaborateur est une notion importante développée dans l’étude “Preparing for tomorrow’s workforce today”. Cet écrit a été élaboré par le cabinet PwC en collaboration avec Lynda Gratton de la London Business School. L’échantillon porte sur :

  • plus de 1200 dirigeants et responsables de ressources humaines
  • 79 pays
  • 10 secteurs industriels.

L’objectif de cette étude est de montrer l’enjeu de la transition technologique sur la main d’œuvre. Comment préparer le travail de demain, aujourd’hui ?

Pour répondre à cette question, les auteurs offrent une approche pragmatique à la digitalisation de l’entreprise. Aussi, le défi clé des ressources humaines est le suivant  : comment booster l’expérience collaborateur ?

Effets de la technologie sur les ressources humaines

La technologie transforme notre environnement de travail. L’intelligence artificielle, l’automatisation, la mobilité digitale, la collaboration virtuelle, sont d’ors et déjà présentes , pour ne citer que quelques tendances.

  • Emergence de nouvelles compétences

De ce fait, de nouvelles compétences apparaissent dans un environnement flexible ; en particulier, les salariés devront maîtriser les “soft skills” suivants :  créativité, empathie, éthique, en plus des compétences digitales.

  • Relations humains/technologie

De plus, les entreprises doivent rééquilibrer les ressources humaines dans l’entreprise. Ceci se traduit par le renforcement des liens entre le personnel et la technologie.

L'expérience collaborateur, défi RH n°1Il en résulte alors la nécessité de mettre en place une politique d’innovation audacieuse, vecteur d’adaptation des organisations.

En effet, cette transition technologique remet en cause la réorganisation du travail et par la même la culture des organisations.

  • Dimension stratégique de l’expérience collaborateur

Dans un tel contexte, sur son lieu de travail, l’expérience collaborateur revêt une dimension stratégique.  En effet, compte tenu de la raréfaction de l’humain, celui-ci sera davantage sensible à ses conditions de travail. Aussi, cette expérience collaborateur devra se révéler satisfaisante pour retenir les talents.

Par conséquent, comment les entreprises peuvent-elles  se mobiliser dès aujourd’hui ?

Renforcement de l’expérience collaborateur face à la transition technologique

En bref, les organisations doivent développer/aiguiser de nouvelles compétences pour leur personnel. A ce stade, le rôle du département des ressources humaines est essentiel côte à côte avec la direction générale.

Les préconisations de cette étude comprennent :

  •  l’existence d’un environnement du travail favorable

En effet, avec l’automatisation, l’implication du personnel restant est essentielle pour la bonne marche de l’entreprise. Ceci s’avère crucial tant pour le service rendu aux clients de l’entreprise que pour le recrutement des talents par exemple.

On parle ainsi de «people experience” ou d’expérience collaborateur. Cette notion renvoie entre autres aux rapports humains dans l’entreprise et à la satisfaction professionnelle.

  • l’exploitation des potentialités de la main d’œuvre

L’analyse des données, en particulier, l’analyse prédictive, est jugée essentielle pour répondre aux futurs besoins des talents. Ainsi, 38% du panel utilise l’analyse des données. Elle sert à  prévoir  les écarts potentiels sur les compétences.

  • la collaboration étroite entre RH et DGL'expérience collaborateur, défi RH n°1

Le prisme du changement passe par une intégration poussée de la politique des ressources humaines dans la stratégie de l’entreprise. En effet, l’enjeu réside dans la maîtrise de la nouvelle conception du travail couplée à la pénurie de talents.

  • le rôle de la technologie dans la gestion des ressources humaines

Qui dit technologie, dit automatisation et intelligence artificielle. Aussi, les ressources humaines devront exploiter les données à leur disposition afin d’améliorer le cadre de travail des employés.  Plus largement, cela va dans le sens d’une amélioration de l’expérience collaborateur.

  • le recours à une main d’œuvre externe, à la fois flexible et agile

A ce titre, la tendance actuelle montre un développement de freelancers, consultants et autres indépendants. Ceux-ci sont prêts à offrir, à la demande, leurs services aux entreprises. Par conséquent, l’entreprise peut bénéficier d’ une source potentielle d’innovation (cf. notion de crowdsourcing des idées). In fine, cela devrait améliorer la gestion des talents.

  • l’ouverture d’esprit et la transparence envers la main d’œuvre

En effet, la mutation technologique implique une politique de communication claire envers le personnel. L’objectif à atteindre est de renforcer la motivation, le bien-être au travail et la confiance envers l’entreprise. Autrement dit, il s’agit d’améliorer l’expérience du collaborateur. Cela passe aussi par le dialogue et la mise en place de programmes d’adaptation à ce nouvel environnement de travail.

Conclusion

Selon Carol Stubbings, Joint Global Leader, People and Organisation, PwC UK, ” Il est important que les managers et les RH travaillent ensemble […]” en plus d’avoir”une vision claire”. […] La technologie va changer la façon dont les gens travaillent. […]. A ce stade, les organisations devront élaborer des “stratégies nécessaires pour les aider à se préparer à ce qui est requis”

Autrement dit, dans cette optique, la direction générale a un rôle crucial à mener.  Dans sa stratégie, elle doit s’assurer que la transition technologique constitue un atout. Cela passe alors par une mobilisation en interne. En conséquence, les ressources humaines devront aider à instaurer un esprit de confiance. Ainsi, l’expérience collaborateur est essentielle. Elle permet de mener à bien les changements nécessaires des postes de travail.

 

Pour en savoir plus : Survey : Preparing for tomorrow’s workforce today

Françoise R.

Françoise R.

Passionnée de finance d'entreprise et de management, je partage avec vous des nouvelles et des contenus thématiques autour du management financier. Si vous avez envie de partager votre avis après avoir lu ce post, n'hésitez pas à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *