La Fonction RH Du Manager

 

Dans la nouvelle configuration actuelle, les organisations cherchent à attirer, développer et surtout à retenir les talents, que cela soit des recrues potentielles ou le personnel existant dans l’entreprise. Aussi, la fonction RH du manager est devenu cruciale. En effet, il doit pouvoir aider ses collaborateurs à progresser sur le plan professionnel tout en respectant les valeurs et la culture de l’organisation.

D’ailleurs, d’après une enquête récente de Gartner, 70% de l’écart concernant l’engagement des collaborateurs est attribué au manager. Par ailleurs, l’étude souligne que seulement 15% des salariés se sentent engagés dans leur travail au niveau mondial !

Donc, la question qui se pose est la suivante : Comment les managers s’impliquent-ils dans la gestion des talents ? Quels sont les outils et moyens à leur disposition ?

En fait, la fonction RH du manager s’exerce dès l’arrivée du talent dans l’organisation. Puis, elle s’étend tout au long de l’activité professionnelle du salarié dans l’entreprise.

Fonction RH du manager : Attirer et détecter les talents

Il s’agit de la phase de recrutement. En effet, l’attractivité de l’entreprise se pose dès le premier contact du talent.

– Description du poste en relation avec les ressources humainesLa Fonction RH du manager

Dans la phase de recrutement à proprement dite, la fonction RH du manager est double. En effet, il travaille en étroite collaboration avec la direction des ressources humaines pour :

  • La participation à la définition du poste de travail

La description doit être la plus attrayante possible. A ce titre, dans le site internet de l’entreprise, peuvent être inclus des témoignages de personnes exerçant ladite fonction.

  • Son intervention active dans la sélection du candidat au poste.

En effet, c’est le manager qui fait passer les entretiens d’embauche. In fine, c’est lui qui a le dernier mot.

Son objectif alors est de trouver la parfaite adéquation entre les aspirations de la recrue potentielle et les exigences du poste à pourvoir et ce, en corrélation avec les valeurs et la culture de l’entreprise. L’un des points essentiels de cette phase est le fait de trouver une personne susceptible de bien s’intégrer dans son équipe.

– L’entretien ou l’art de poser de bonnes questions

Lors de l’entretien d’embauche, le manager doit cerner les motivations du candidat. Il peut alors se demander :

  • Pourquoi ce dernier souhaite-t-il travailler dans son organisation ? Que connaît-il de sa mission, sa vision, ses valeurs ?
  • Quels sont les facteurs qui le conduisent à postuler maintenant ? Y a-t-il urgence ? S’agit-il d’un choix mûrement réfléchi ?
  • Que recherche effectivement le candidat ? Dans quel type de poste se sentirait-il le mieux ?

Ainsi, le manager a un début de réponse sur les motivations profondes du candidat dans sa recherche d’opportunités. De plus, il peut évaluer son aptitude à communiquer à l’oral (capacité d’écoute active, indices verbaux et le langage du corps, par exemple).

Par la suite, des questions additionnelles permettent d’asseoir la première impression sur le candidat.

Fonction RH du manager : Développer les talents

Ici, il s’agit de la phase de formation. Une fois en poste, la fonction RH du manager consiste à renforcer l’expérience positive de l’employé, et donc, son engagement. Il va alors utiliser les moyens à sa disposition pour satisfaire les aspirations professionnelles du salarié.

– La formation des collaborateurs

La Fonction RH du ManagerEn effet, compte tenu de la digitalisation actuelle des entreprises , la formation continue des salariés est un must.

Ainsi, l’offre de formation peut prendre plusieurs formes :

  • Soit individuelle,
  • Soit collective avec une durée variable,
  • Ou bien encore une formation continue modulaire facilement assimilable.

Aussi, vu la nécessité de former les talents, le manager doit aussi être un coach ou un mentor à un moment donné.

– Le renforcement des soft skills

Dans la même optique, l’entreprise doit permettre le développement des soft skills et l’apprentissage.
En effet, ce n’est que par la transférabilité des compétences que les talents peuvent démontrer leur capacité d’adaptation. En conséquence, ils peuvent alors obtenir de nouvelles fonctions dans l’entreprise.

Pour approfondir ce sujet, lire l’étude de France Stratégies intitulée : “compétences transférables et transversales”

En particulier, le tableau n°2 page 24 liste un certain nombre de compétences personnelles et transversales, notamment :

  • Les capacités d’analyse et de synthèse,
  • L’aptitude à communiquer,
  • Les compétences organisationnelles,
  • Et le leadership.

C’est sur ces points-ci que le manager pourra s’appuyer pour retenir les talents dans l’organisation.

– La mise en situation

Les talents peuvent aussi développer des compétences par des mises en situation : il s’agit alors de mettre le postulant dans une situation professionnelle donnée. Ainsi, il peut être question de réaliser une tâche donnée ou encore d’analyser un comportement précis.

Par exemple, le géant de la distribution aux Etats-Unis Walmart utilise cette méthode couplée à la réalité virtuelle pour évaluer ses cadres intermédiaires. Pour en savoir plus, lire cet article

– Les entretiens individuels

Là, le manager devra faire preuve d’excellentes qualités de communication en plus de la résolution de problèmes. Il s’agit ici de rassembler des données permettant d’évaluer le talent. Et, dans un second temps, il envisagera des mesures afin de mieux définir les perspectives d’évolution.

– Un feedback régulierLa Fonction RH du Manager

C’est un outil que le manager doit bien maîtriser. En effet, il constitue la preuve qu’il se préoccupe de son staff. Sa capacité d’écoute active permet de déceler les non-dits et les éventuels blocages. Puis, en prenant du recul, il pourra faire des propositions à l’intéressé.

De même, le feedback permet au manager d’exprimer sa satisfaction ou des critiques spécifiques concernant le travail fourni. Dans tous les cas, cela doit être un échange constructif. Le but est surtout d’encourager l’employé à mieux exécuter son travail.

Aussi, l’ouverture d’esprit et une culture transparente sont des ingrédients essentiels pour bénéficier des effets positifs du feedback.

– Les entretiens collectifs

Ici, la fonction RH du manager consiste à communiquer sur les impératifs de l’organisation : la vision, la mission, ses objectifs. Pour ce faire, le manager peut utiliser des visuels. Le but est de montrer comment cela impacte le travail au quotidien. En effet, c’est à partir de cette vision que sont fixés les objectifs. Et de ce fait, il en découle des actions spécifiques à réaliser.

Ainsi, les employés ont conscience qu’ils sont un maillon important de la chaîne dans la réalisation des résultats. Pour le manager, c’est un moyen de développer des relations transparentes avec son équipe.

Fonction RH du manager : Retenir les talents

Il s’agit de la phase de gestion des carrières. En plus des outils mentionnés ci-dessus, une nouvelle panoplie va permettre au manager de mieux cerner les besoins des talents. Son rôle est essentiel pour les retenir dans l’entreprise. En effet, dans bien des cas, la perte d’un talent réside dans l’insatisfaction liée à l’attitude du manager.
Aussi, il peut mettre en application les moyens suivants :

– Des relations suivies : entretiens individuels, accompagnement des collaborateurs

Là, le manager doit se montrer spécifique car la progression professionnelle est importante pour les talents. Il va chercher à :

  • Définir leurs objectifs à court et moyen terme que ceux-ci cherchent à atteindre
  • Mobiliser les ressources pour contribuer à leur réussite.
  • Offrir des récompenses en cas d’atteinte des objectifs fixés
  • Ou encore proposer des plans de carrière sur mesure.

Cette série d’entretiens est cruciale pour renforcer l’engagement des salariés.

– La mise en œuvre d’un bilan de compétences : formations éventuelles, formulation d’une progression professionnelle.

Tout doit être mis en œuvre pour satisfaire les talents. L’entreprise peut alors :

  • Développer des modules spécifiques en vue du perfectionnement des talents.
  • Identifier les besoins particuliers des talents pour l’atteinte des objectifs professionnels.

– La redéfinition des besoins professionnels : changement de poste

En effet, savoir se remettre en cause et se positionner à nouveau font désormais partie des attitudes à adopter face au caractère mouvant de l’environnement de l’entreprise. Il s’agit en fait de se mettre “en mode veille” face aux évolutions du marché du travail de sorte que l’on puisse s’adapter aux nouveaux besoins qui émergent.

Le manager a ainsi un rôle pour développer les qualités d’agilité et de flexibilité de ses talents en vue de leur progression professionnelle. Il peut alors les positionner sur un autre poste au sein de l’entreprise.

– La gestion des conflits

Rôle du manager dans la gestion des conflitsDans le cas d’un conflit interpersonnel, le manager devra :

  • Ecouter toutes les parties plaignantes. Neutre, il adopte le rôle du médiateur afin de désamorcer les tensions [cf. Intelligence émotionnelle]. Il pourra aussi faire preuve d’empathie et reformuler le problème.
  • Puis prendre du recul afin d’analyser la situation à froid : quelles sont les origines du conflit ? les dysfonctionnements ? Quelles solutions apporter ?
  • Enfin, trancher avec fermeté tout en se montrant équitable envers tous.

Tels sont les objectifs que le manager devra atteindre.

Il doit aussi garder à l’esprit l’idée suivante : un talent non satisfait est un collaborateur qui s’en va. In fine, le manager aiguise ses qualités d’écoute en vue d’être le plus proche possible de ses collaborateurs. Cela se traduit par une attitude empreinte d’empathie et de confiance.

Conclusion

La fonction RH du manager est essentielle dans l’engagement des collaborateurs. Par les outils dont il dispose, le manager peut renforcer l’implication des talents dans la bonne marche de l’organisation. Leur reconnaissance au travail s’accompagne alors du sentiment d’obtenir de nouvelles perspectives de progression professionnelle dans l’entreprise.

C’est pourquoi les talents choisissent de travailler pour une entreprise plutôt qu’une autre. Ils souhaitent enrichir leur performance. Et, in fine, si leur engagement est élevé, non seulement, ils fournissent un travail de qualité, mais ils deviennent aussi les ambassadeurs de l’entreprise vis-à-vis de toutes les parties prenantes.

Mission accomplie, le manager est également gagnant. En effet, il développe lui aussi des qualités de leadership qui lui permettront d’évoluer aussi dans l’organigramme de l’entreprise.

 

A suivre …

Je m'abonne !
Françoise R.

Françoise R.

Passionnée de finance d'entreprise et de management, je partage avec vous des nouvelles et des contenus thématiques autour du management financier. Si vous avez envie de partager votre avis après avoir lu ce post, n'hésitez pas à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *